"Le barman est un homme de Dieu, surtout si c'est un officier."
- Citation du Cpl. Duddley Dawson

L'histoire du Cpl. Duddley DawsonUTF-8

Fils de Sir Dawson, issu de la petite noblesse anglaise de Guyenne, et de Catherine Martin, jeune française désargentée; Duddley Dawson vit le jour en 1919 après le retour des tranchées de son père. Il vit une jeunesse paisible du côté de Cahors, développant un amour inconditionnel du bon vin et du terroir.
Venant d'une famille traditionnelle, c'est tout naturellement qu'à l'adolescence, il se rapproche d'une communauté de moines cisterciens qui lui apprendront -pour son plus grand bonheur- à brasser de la bière dans la plus pure tradition de la Stricte Observance.
Alors que le conflit en Europe semble inévitable, ses parents quittent le bordelais pour leurs terres d'Angleterre en 1937, car il est hors de question pour son père de revivre l'horreur des tranchées. Dans le même temps le jeune Duddley, tout juste majeur, songe de plus en plus à quitter l'Europe. En effet, il croit reconnaître en Hitler le démon que les hébreux nomment Bélial, qui corrompt et asservi les hommes.
En juillet 1939, c'est décidé, l'Europe n'est plus un territoire de Dieu et si les états libres arborent fièrement un laxisme pacifiste c'est qu'ils sont sûrement déjà corrompus par le démon. Le cœur lourd, il embarque pour les Amériques et laisse définitivement tomber l'embryon de brasserie qu'il espérait voir un jour devenir entreprise. Il s'installe dans la petite ville de Jackson, Kentucky, qui lui avait été décrite comme abandonnée par Dieu par un pasteur croisé lors de son périple new-yorkais. Après un an d'études à Winchester dans la communauté catholique de St Joseph, il devient prêtre de Jackson en 1941. Face à la réticence du maire de la bourgade à lui donner quelque bâtiment pour installer son office, il entreprend de construire lui-même une église avec l'aide de quelques habitants de la cité, comme l'avait fait St François d'Assise de nombreux siècles avant lui.
Tout est paisible à Jackson, et Duddley commence à entrevoir la possibilité de faire de cette petite ville du comté de Breathitt une véritable terre de Dieu, un oasis dans le désert païen du Kentucky. C'est alors qu'en ce début d'année 1943 il reçoit une missive d'Angleterre qui le bouleverse: ses parents et sa sœur de quinze ans sont morts dans un bombardement des allemands. Il est donc Sir Dawson, sombre ironie pour cet ascète qui ne vit que de foi et de bourbon dans l'humilité totale de sa fonction de messager de Dieu. Tiraillé entre l'impuissance du prélat et l'immense rancœur envers les forces de l'enfer qui le narguent depuis l'Europe, Dawson sombre dans le bourbon et le vin de messe. Drôle de spectacle que celui de ce Lord anglais déchu qui cuve sa vinasse sous le porche de sa propre église, qui était jadis le symbole de sa détermination et de son dévouement à guider les brebis de Dieu vers les verts pâturages du Paradis.
C'est après une lourde cuite en février 1944 qu'il est frappé d'un éclair de lucidité; il court s'engager dans le bureau de recrutement le plus proche, où il déclarera -en toute ébriété-: "je dois absolument devenir parachutiste, pour fondre sur mes ennemis par les airs, tel l'Archange Michel sur le Démon".
C'est ainsi qu'après avoir été formé quelque semaines dans le Chaplain Corps en qualité d'aumônier, il suit ses classes au 501st Parachute Infantry Regiment avec lequel il sera parachuté sur Pouppeville le 6 Juin 1944.

La suite de son histoire, vous la connaissez, Dawson l'écrit chaque jours avec vous.

Décoration(s) militaire(s)

Veteran Order

Diplôme(s) militaire(s)

Bleusaille

Radio

Anti Tank

Logistique

Mortier Léger

Blindé

Ecole Militaire

Recrue Grenadier


360 JOUR(S) DANS LA 501E
8 MATCH(S) FAIT(S)
1 MÉDAILLE(S)
8 DIPLÔME(S)

Competences du Cpl. Duddley Dawson

Leader
Infanterie
Logistique
Blindé