"Terrain conquis, terrain gardé !"
- Citation du Sgt. Louis Chanussot

L'histoire du Sgt. Louis ChanussotUTF-8

Louis Chanussot est un commerçant de Chalon-sur-Saône né en 1920 de parents eux-mêmes commerçants dont une mère américaine. Lorsque en 1938, a ses 18ans, il est appelé sous les drapeaux 2ans pour son service militaire. Très patriote, il voit d’un mauvais œil l’abandon par les Alliés des sudètes à l’Allemagne puis de la Tchécoslovaquie. « Il faut porter le combat directement à Berlin la première guerre mondiale leur a pas suffi ! On abandonne nos Allies ! » Peut-on l’entendre clamer à diverses tables de bars avec ses amis de régiment.
Lorsque survient quelques mois plus tard la déclaration de guerre officiel à l’Allemagne il est un des premiers à se réjouir. Il reste sourd aux élucubrations de son père comme il les appels, vétéran de Verdun à présent pacifiste, qui milite pour l’idée de der des ders.
Usant d’influence et de quelques sommes d’argents bien placés il réussit à se faire muter dans le 170e régiment d’infanterie (« Terrain conquis, terrain gardé ») rattachés à la 11e division d’infanterie et participera à l’offensive de la Sarre au début du conflit, en mai. Malheureusement pour lui, il serra blessé d’un éclat d’obus à la cuisse lors de l’offensive et sera contraint à la convalescence pour le reste de la bataille de France.
Le haut commandement français adopte cependant assez rapidement une position très défensive derrière la ligne Maginot et abandonne le terrain gagné dans la Sarre.
Témoins de la dégradation rapide de la situation et incapable de se battre suite à sa blessure il vend le commerce familial et embarque ses parents dans un navire en direction de l’Amérique et de la famille de sa mère pour les mettre en sécurité.
Il assistera horrifié a l’effondrement du pays devant la poussée inexorable de la Wehrmacht et malgré le sacrifice de ses camarades de régiment qui réussirent à stopper l’offensive sur l’Aisne en juin au prix de combat âpre et très couteux en hommes.
Le 24 juin, Louis Chanussot qui a réussi à éviter la capture et se trouve alors à Bordeaux embarque clandestinement pour l’Angleterre répondant à l’appel de De Gaulles.
Victime de son courage de mai il est dans l’incapacité de rejoindre les troupes de la France Libre à Londres. D’autant plus que le système de santé Anglais déjà surchargé de civils des premiers raids de la bataille d’Angleterre n’a aucune ressource à allouer à un jeune soldat français blessé aussi patriotique soit-il.
Dès lors, le soldat Chanussot n’en démord pas et embarque à son tour pour l’Amérique rejoindre ses parents et achever sa convalescence. Où il s’engagera finalement après son rétablissement et l’entrée en guerre des Etats-Unis.

Décoration(s) militaire(s)

Veteran Order

Good Conduct Medal

Diplôme(s) militaire(s)

Bleusaille

Squad Leader

Radio

Anti Tank

Mortier Léger

Ecole Militaire

Recrue Grenadier


357 JOUR(S) DANS LA 501E
23 MATCH(S) FAIT(S)
2 MÉDAILLE(S)
7 DIPLÔME(S)

Competences du Sgt. Louis Chanussot

Leader
Infanterie
Logistique
Blindé