"Ce bourbier, c'était ma maison"
- Citation du Cpl. Josef Hoffmann

L'histoire du Cpl. Josef Hoffmann

Assit sur le rebord du clocher, la pluie s'engouffrait par le toit troué et venait remplir le casque de Josef. De sa main encore ensanglantée et tremblante, il tirait sur sa cigarette, profitant de chaque bouffées. Un cadeau de son compagnon d'abri, un sniper d'une autre compagnie. Cette pluie lui rappelait ses larmes, lorsque son père l'avait mit dans ce bateau pour l'Amérique, il y a si longtemps déjà. Le sang de ses anciens compatriotes venait se mêler à celui de ses nouveaux compagnons dans la rue en contrebas. Cela aurait pu être poétique si ce n'était pas aussi morbide. Quoiqu'il en soit, il fallait se remettre au travail, les allemands préparaient une contre attaque. Il attrapa ses jumelles et se remit a scruter inlassablement l'horizon. La guerre n'attendait personne. Après de longues minutes, un reflet métallique attira son œil. C'était le moment tant redouté qui sonnait comme la libération de cette attente incertaine. D'un geste de la main il alerta les troupes postées en contrebas de la présence des visiteurs. Agrippant au passage sa carabine et s’équipant de sa lourde radio, il se mit à dévaler les marches pour rejoindre ses camarades.
Il repensa une dernière fois à son père.
Pourvu qu'il soit toujours saint et sauf à Berlin, lorsque nous y arriveront.

Décoration(s) militaire(s)

Josef Hoffmann n'a pas reçu de distinction militaire.

Diplôme(s) militaire(s)

Bleusaille

Radio


173 JOUR(S) DANS LA 501E
2 MATCH(S) FAIT(S)
2 DIPLÔME(S)

Competences du Cpl. Josef Hoffmann

Leader
Infanterie
Logistique
Blindé